N'oublie jamais la chair des mots